Thanks for watching, please rate and suscribe.

Articles tagués “grand

I Love Ouiche Lorraine

-Alarma! Branle-bas de combat! Who killed Georges Abitbol?
-Nan mais WTF? C’est quoi tes conneries là, c’est qui Georges Abitbol?

« George Abitbol est né aux États-Unis d’Amérique. Après une enfance heureuse, il décide de s’installer au Texas (prononcez « Tegzass ») pour devenir cow-boy. C’est à ce moment de sa vie qu’il se rend compte qu’il a un gros potentiel de classe. À l’âge de 16 ans, il remporta haut la main un concours de bouffe chinoise en préparant un méchoui. Un dénommé José a fini deuxième de ce concours et déclare régulièrement s’être fait voler. Il met alors tout en œuvre pour devenir l’homme le plus classe du monde. Il rencontre plein de gens connus qui vont l’aider à être à son tour connu. Il obtiendra 15 années de suite le titre de l’homme le plus classe du monde. » [source dÉsencyclopédique ]

La Classe Américaine (aka Le Grand Détournement), diffusé en 1993 sur canal est le flim qui lança en force le détournement de flim pour notre plus grand bonheur malheur (cf. le seigneur de poivrots, plus grande bouse officielle de YouTube de la France), composé exclusivement de 836 séquences issues de 49 flims antérieurs à 1980 doublés par la suite avec génie pour une histoire inédite.

Créé par Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette, La Classe Américaine est un flim qui ne parle pas de cyclimse, et où on ne fait pas flatuler John Wayne au rythme d’un AK-47 tenu par un taliban dans une synagogue, ce qui en fait donc une sorte d’exception dans le genre. On y découvrira le déroulement de l’enquête journalistique sur la mort de l’homme tant primé, car ce qui semble être un bête accident pour certains est clairement un assassinat pour d’autres, l’enquête ne fait que débuter!

Cadeau Bonux: La Classe Américaine 2010 Edit (remasterisé à 99%) est dispo en téléchargement LÉGAL, sisi!

http://thepiratebay.org/torrent/5886882/La_Classe_Américaine_(2010_Special_édition_v0.99)

« le train de tes injures roule sur le rail de mon indifférence » Georges Abitbol

Special Thanks to @GeorgesDarwin sans qui nous ne serions que d’informes bestioles primaires.