Thanks for watching, please rate and suscribe.

Articles tagués “musique

My Name Is Skrillex

Retour de loin entre deux équations pour parler un peu de Skrillex.

Ce jeune homme semble faire un sacré carton aux USA (il est assez proche de deadmau5, a mixé dans les locaux de BeatPort,…)  dans le domaine du dubstep. Dubstep, certes, un peu brutal direz-vous (je ne suis pas un grand fan), eh bien non! Enfin si quand même un  peu mais il compense largement par un son très mélodieux malgré tout (voir « Scary Monster and Nice Sprites » et le titre éponyme et « Rock And Roll » du même EP) et des trucs super cools à la voix.

Et puis moi j’aime bien le gratuit, comme son premier EP à télécharger ICI. Ne pas oublier de te procurer « Scary Monster and Nice Sprites » chez ton disquaire préféré, ça en vaut le coup. (Penser à passer sur son myspace)

Et si comme pour moi, Sprite te fait penser à de la limonade, voici une réponse en image.

Publicités

Strt Bgrz Vol 3

Street Bangerz Volume 3 is out now! Le troisème volet des aventures de mon slovène préféré est sorti (bon d’accord c’est plus tout frais…) et c’est toujours aussi bon qu’au début! Il était très bien parti en 2008 avec le volume 1 tout plein de beats à faire péter les tympans, du son posé qui donne envie de bouger, toujours dans un style entre le jazz, hip-hop, chillout et tout un tas d’autres trucs non identifiés, mais, grosso modo, un album excellent. Puis, un an après, vint le volume 2, beaucoup plus plat et monotone, moins original que le premier malgré quelques pistes fort satifaisantes, avouons-le… Mais tout de même, un album décevant.

D’aucuns diront que garder l’ultime recette du « 20 secondes d’intro avec un bidule sympa en boucle et puis on fait péter la grosse caisse et en voiture simone » ça commence à faire réchauffé après deux albums. Mais avec du talent, ça passe bien.

Bref, un troisième album avec plus de voix, des belles voies, même si l’instru reste hyper présente pour pas dire au centre, c’est plus vivant que le précédent, plus diversifié. Ça va pas tuer les dancefloors, c’est pas fait pour, mais « aujourd’hui j’ai appris une chose » c’est qu’en Europe de l’est, y’a pas que les putes qui valent le coup.

Et en avant goût avant que tu ne te rues sur ton site de téléchargement légal préféré, le top 2 de cet album, spécial pour tes tympans.

Dungeon Sound

et Walkin Down The Street


Too Fake For The World

This time, meet in california avec Big Sean, Hip-Hop Artist, pour Finally Famous 3, à écouter sur le soundcloud de Hypetrak ou à télécharger içi 4 Free & Legally! yeah!

Pour commencer et bien s’ambiancer, voici Too Fake, feat. Chiddy Bang, avec une belle partie de voix, sur une instru bien tranquille, probablement une des meilleures de cet album. Go ‘n Listen!


Teach Me How To Dougie


Ce soir, rendez vous pour un mashup des Chicagoans (c’est wiki qui l’a dit)  de The Hood Internet entre le calme Thanks Vision de Toro Y Moi:

et le gangsta rap de Cali Swag District: Teach Me How To Dougie.

Ce qui donne, avec l’originalité et l’inventivité qu’on connaît des bootlegers quand il s’agit de trouver des noms, Dougie Vision!


Kanye West Vs. Français: Round 2

Kanye West avait déjà rappé sur du son tricolore avec Stronger (vs. Daft Punk), cette fois il reprend le belge Stromae avec son super-hit-qui-carbure-à donf-dans-toute-l’europe: « alors on danse ». C’est vrai que Stromae, c’est sympa 5 minutes et puis ça prend vite la tête, alors merci à Mr. West pour l’avoir repris, parce qu’il faut avouer qu’il redonne une touche de neuf à ce son usé par les clubs…

On notera tout de même à 0’25 » (dans vs. Stromae) que Kanye fait rimer « Dom Pérignon » avec « Filet Mignon », sisi! Et en super bonus une belle faute d’orthographe sur l’affiche!

Ça c’était pour le premier, et maintenant le deuxième:

PS: la fin est abrupte mais il n’y a  pas mieux :(


90’s sound

Sidechains est un groupe qui:

-vient de Barcelone

-n’est vraiment pas connu

-est probablement composé de geeks  (cf. Wiki side chains).

La première des deux musiques ici présente, Back 2 School la bien nommée, rappelle intensément le son de Robert Miles et son hit « Children », Back 2 1995… Un grand retour dans les années 90: une boite à rythmes, un piano, et un synthé pour combler les trous! Malgré tout on reste dans un univers relativement actuel même si on a droit à des retours 20 ans en arrière assez réguliers: c’est la machine à remonter le temps en musique. Ils s’étaient plantés dans retour vers le futur, on n’ a pas besoin de voiture…

Sidechains – Back 2 Skool Sidechains – Can’t Love You Babe


Yo! Gimme bitchee electro!

Habituellement je suis plus porté sur le pâté Hénaff (summum de la gastronomie bretonne, à égalité avec le kouign amann -98% de beurre, un délice- ) mais là,  on a aussi le pâté belge: Electric Soulside. (le côté électrique de l’âme, haha ça veut rien dire!). Bref ça a débuté ci-dessus avec l’excellent remix des Yeah Yeah Yeah + A-Trak (pas dégeu’  non plus comme matière première!), mais vous n’aurez non pas un, non pas deux, mais bien trois boîtes pour le prix d’une! (ouais, on va arrêter de filer cette métaphore plutôt naze pour laisser place au contenu).

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, MUSIQUE!

Pour commencer: « science fiction »  (non ceci n’est pas un remix de john williams), ça commence à racler les oreilles vers 07″.

Moins violent, mais pas non plus pour les cardiaques auriculaires (ou auditif, ge paire mon frensset!): here comes –roulements de tambour- Electric State!